Programmes 2017-2018


Quella Fiamma – Arie antiche

Nathalie Stutzmann interprète dans le programme Quella Fiamma, issu de son nouvel album paru chez Erato le 27 octobre 2017, les airs du recueil Arie antiche, bien connu des chanteurs. À la manière des érudits du XIXe siècle qui découvrirent et éditèrent cette collection d’œuvres du passé, Nathalie Stutzmann et ses musiciens y présentent pour la toute première fois ces œuvres dans leur orchestration d’origine. Ils jettent ainsi un éclairage passionnant et énergique sur ces airs de Händel, Caccini, Porpora et bien d’autres maîtres baroques. Pour compléter ce tableau vocal, ils ont exhumé des pages instrumentales d’époque qui offrent au timbre profond et chaleureux de la chanteuse un écrin sur mesure.

Dates :

  • 5 novembre 2017, Opéra Comédie, Montpellier, France
  • 16 février 2018, La Seine Musicale, Boulogne-Billancourt, France
  • 20 mars 2018, Société de Musique, La Chaux-de-Fonds, Suisse
  • 4 mai 2018, Oriental Arts Centre, Shanghai, Chine
  • 6 mai 2018, Forbidden City Hall, Pékin, Chine
  • 9 mai 2018, Sichuan Conservatory Concert Hall, Chengdu, Chine
  • 11 mai 2018, Hong Kong City Hall, Hong Kong, Chine
  • 15 mai 2018, Kioi Hall, Tokyo, Japon
  • 10 juin 2018, Festival de Froville, France

 


Prima Donna

Consacré à Antonio Vivaldi, Prima Donna est le premier disque de Nathalie Stutzmann en tant que chanteuse et chef d’orchestre. A l’époque où le public acclamait les castrats, l’anticonformiste Vivaldi leur préférait le timbre fascinant des contraltos féminins, à qui il a donné une place d’honneur dans ses opéras. Avec Prima Donna, Nathalie Stutzmann illustre brillamment cette originalité historique en réunissant les plus beaux airs, célèbres ou inédits, que Vivaldi composa pour ces chanteuses adorées.

Dates :

  • 13 mars 2018, Opéra Comédie, Montpellier, France

 


Duello Amoroso

Duello Amoroso est un opéra imaginaire créé par Nathalie Stutzmann à partir d’airs et de duos d’opéras de Händel. Réunissant sur scène un couple de chanteuses, une soprano et une contralto, en rôle travesti, il raconte les étapes du désir et les épreuves du couple amoureux : séduction, crises de jalousie, pleurs et réconciliation… S’il fait la part belle aux airs bien connus des amateurs de baroque puisés dans Rinaldo, Rodelinda, Alcina ou Giulio Cesare, il révèle également des perles cachées de Faramondo ou Atalanta.

Dates :

  • 2 juin 2018, Festival Händel, Halle, Allemagne (avec la soprano Camilla Tilling)
  • 4 juin 2018, Opéra Comédie, Montpellier, France (avec la soprano Camilla Tilling)