Orfeo 55


Dès sa création en 2009, Orfeo 55, une formation unique au répertoire original et éclectique, s’est produit dans le monde entier sous la direction énergique et inspirée de sa chef et chanteuse Nathalie Stutzmann.

A la tête d’Orfeo 55, Nathalie Stutzmann interprète les plus belles pages de musique baroque de compositeurs tels que Vivaldi, Bach et Händel sur instruments d’époque et explore, sur instruments modernes, les chefs d’œuvre pour orchestre de chambre de Richard Strauss et Arnold Schoenberg.  Très vite, la critique remarque : « le son rond puissant et souple à la fois, la rythmique organique et les phrasés enivrants »

La voix, que ce soit celle du contralto de Nathalie Stutzmann ou celle de ses invités, est au cœur du projet artistique et chaque programme en est le reflet : Prima Donna (Vivaldi), Une Cantate imaginaire (Bach) (Deutsche Grammophon), Heroes from the Shadows (Händel – Diapason d’Or, Melὀmano de Oro, Editor’s Choice de Gramophone) et, plus récemment, Quella Fiamma, un recueil d’Arie Antiche, restitués dans leur orchestration originale pour ERATO/Warner Classics.

Orfeo 55 a été invité par les plus grands festivals en Europe comme Salzbourg, Verbier, Hallé, Lausanne (Bach) et les salles prestigieuses telles que Concertgebouw d’Amsterdam, Victoria Hall de Genève, Wigmore Hall de Londres, Palau de la Musica de Valencia, etc… et s’est produit en France, à Paris – Théâtre des Champs-Elysées et Cité de la Musique -, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Strasbourg, MonteCarlo
et Metz, lieu de leur première résidence. Parmi les évènements marquants de 2018 figurent les débuts de l’ensemble à La Seine Musicale pour la présentation de Quella Fiamma, une première tournée en Asie (Chine, Japon et Hong Kong) suivie d’une série de concerts en Allemagne et en France (Duello Amoroso avec la soprano suédoise Camilla Tilling). La saison a commencé sous les meilleurs auspices avec le début d’une résidence de trois ans à l’Opéra de Montpellier, où 9 programmes seront proposés par l’ensemble au public, dont une production d’opéra.

De grands solistes répondent régulièrement à l’invitation de Nathalie Stutzmann, lui témoignant une confiance artistique indéfectible, parmi lesquels Magdalena Kožená, Philippe Jaroussky, Renaud Capuçon et Sonya Yoncheva.