Disques : revue de presse

Heroes from the Shadows (2014)

Heroes from the Shadows« Chef, [Nathalie Stutzmann] dirige un orchestre Orfeo 55 idéal de couleurs et de nuances, avec la conviction nécessaires, choisissant toujours le tempo et le ton juste… Chanteuse, elle prête à chacun des personnages un timbre singulier et une intelligence dramatique incontestable. »
Philippe Venturini, Classica (France), novembre 2014

• Revue de presse complète

Une cantate imaginaire (2012)

Une cantate imaginaire« La contralto alterne de superbes arias avec des choeurs et des sinfonia qu’elle dirige à la tête de son orchestre, Orfeo 55, avec une énergie et un sens de la pulsation et des contrastes qui jaillissent des enceintes pour nous cueillir et nous entraîner dans un Bach rêvé totalement incarné (….). Une musicienne rare qui parvient à se partager avec intelligence entre l’expression vocale et la direction d’orchestre. »
Tutti magazine, 27 novembre 2012

• Revue de presse complète

Prima Donna (2011)

Prima Donna« La contralto dirige souplement, mais d’une baguette de fer.
La symphonie foudroie, d’urgence oppressive, avec une diction précise des nuances dynamiques par tous les pupitres de l’orchestre. La ligne musicale retrouve ses pleins et ses déliés
en une interprétation aussi novatrice qu’équilibrée et bouleversante. »
Roger-Claude Travers, Diapason magazine, mai 2011

• Revue de presse complète